Racheter un crédit immobilier : Explications

C’est une pratique devenue très courante en France. Certains s’emballe à la perspective d’économiser de l’argent chaque mois. D’autres se disent que c’est beaucoup de tracas et de formalités pour pas grand chose. Mais qu’en est il exactement ? C’est ce que nous allons vous expliquer ici :

Est il intéressant de procéder à un rachat de prêt immobilier ?

Tout dépend du prêt en cours, cette opération est souvent profitable mais ce n’est pas systématique,  nous allons voir ci dessous les critères permettant de déterminer si un rachat de crédit immo pourrait être une bonne opération pour vous :

rachat credit immo

1) Plus le crédit est ancien et moins l’opération est profitable.

Observez votre tableau d’amortissement : Certes, les échéances sont chaque mois les mêmes (prêt à taux fixe). Mais si vous regardez les colonnes « amortissement du capital » et « intérêts », vous verrez que les intérêts sont essentiellement réglés en début de prêt. C’est pour cette raison qu’il est plus intéressant de racheter un crédit « jeunes » qu’un crédit « ancien ».

2) Le taux du nouveau prêt doit être sensiblement inférieur celui du crédit en cours.

En règle général, on estime qu’une différence de 0.8 % entre les deux taux est une limite à partir de laquelle on peut commencer à se poser la question. Il est possible de procéder à des simulations même en dessous de cette limite, mais si l’écart est inférieur à 0.5%, c’est pratiquement inutile. Car les frais seraient supérieurs au gain obtenu.

frais rachat immo

3) Attention au frais !

Sauf mention contraire dans le contrat de prêt, ce qui est extrêmement rare, le rachat entraine des frais, ceux ci sont appelés IRA ou PRA (C’est à dire pénalités de remboursement anticipé ou indemnités). Elles sont cadrées par la loi  et calculées de la manière suivante : Total des intérêts dus pour 6 mois, et sont plafonnées à 3% du capital restant dû.

Pour vous faire une idée assez précise : Additionnez les intérêt des 6 mois à venir (voir tableau d’amortissement).

Concrètement, comment savoir si un rachat serait profitable dans votre cas ?

A la lecture des explications, des chiffres et pourcentages ci dessus, vous n’êtes peut être pas plus avancés.  Nous allons vous expliquer comment faire pour savoir si cette opération est intéressante dans votre cas et combien cela pourrait vous rapporter.

Mode d’emploi :

  1. Demandez des simulations à plusieurs banques ou organismes de crédit.
  2. CONSEIL : Ces simulations doivent toutes porter sur le même montant et la même durée de remboursement. Dans le cas contraire, il serait très compliqué de comparer !
  3. Vous constaterez que les frais de dossier peuvent être très différents d’un organisme à l’autre. Alors pour comparer efficacement : Ne prenez en compte que le TAEG (hors assurance), car il intègre tout les frais ainsi que les intérêts.

Pour obtenir des simulations vous pouvez démarcher les banques les plus proches, ou bien utiliser un comparateur de crédit immobilier comme celui qui se trouve sur cette page, il permet d’obtenir plusieurs offres sans engagement en ne remplissant qu’une seule demande. (La meilleure solution est de cumuler ces deux options : (des banques + un comparateur)

Pourquoi comparer le TAEG hors assurance emprunteur ?

Pour une raison très simple, vous pourrez ici économiser encore plus d’argent. Car on peut depuis peu assurer un crédit immobilier on l’on veut.

Explications : Vous allez peut être trouvé une proposition avec un TAEG hors assurance imbattable, mais si vous prenez l’assurance qui lui est liée, qui vous dit qu’elle est compétitive ?

Astuce : Mettez de coté la meilleure offre de rachat de crédit. Puis comparez l’assurance de prêt que vous propose l’organisme choisi avec celle de plusieurs autres assureurs. Ainsi vous pourrez obtenir le meilleur taux possible et l’assurance emprunteur la moins chère possible.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un message !

Votre prénom :

Votre message :