Caisse d’épargne prêt immobilier

comparer-credit-immo

Les banques en ligne prennent de plus en plus de parts de marché aux banques traditionnelles mais lorsque l’on envisage un achat immobilier, il faut bien reconnaitre que rien ne vaut un entretien avec un conseiller en agence. En effet on s’engage parfois sur 20 ans ou plus et des échanges de mails c’est bien mais le contact humain dans ce cas là est tout de même préférable, du moins c’est notre avis.

La Caisse d’Épargne fait partie de ce que nous appelons les banques traditionnelles. Nous avons donc passé au crible le prêt immobilier qu’elle propose.

Comment contracter un crédit immobilier à la Caisse d’Épargne ?

Le premier contact peut se faire en agence sur rendez vous ou bien en ligne (en faisant une simulation rapide sur leur site)

immo caisse epargne

La simulation : Il suffit de répondre à un questionnaire portant sur votre situation financière et sur le projet lui même. Une réponse de principe vous sera adressée par mail en quelques minutes. Cela vous donnera une base de discussion par la suite avec le conseiller. (on ne peut pas négocier avec un simulateur !)

Le premier rendez vous avec le conseiller :

  • Si vous n’êtes  pas encore client de la banque, choisissez si possible l’agence la plus proche du lieu de la construction ou de l’achat. (Il en existe plus de 4000 sur le territoire)
  • Munissez vous de tous les documents utiles (offre d’achat, ou estimation du bien), mais aussi d’un chiffrage des travaux si le bien est ancien. Ainsi que d’une estimation des frais de notaire et des frais d’agence éventuels. Essayez de déterminer avant le rendez vous le montant de votre apport personnel (si vous en avez un)

Le financement :

Les sommes en jeu sont conséquentes et aucune banque ne s’engage à la légère, votre dossier sera examiné de près avant d’être accepté ou …refusé.

Le montant dépendra de votre montage financier (apport ? Prêt épargne logement ? Prêt aidés, PTZ ou autres ?) Mais il pourra inclure les frais de notaire et d’agence) Et devra aussi cadrer avec les limites fixées par la Caisse d’épargne : De 50 000 à 500 000 euros.

La durée du prêt : Plus elle sera longue et moins les échéances mensuelles seront élevées, mais plus le crédit reviendra cher (montant global des intérêts dus). Il devra cependant se situer dans un fourchette de 5 à 25 ans.

L’assurance emprunteur : Votre conseiller vous proposera l’assurance emprunteur CNP assurance/BPCE vie. Mais en principe il doit vous préciser que vous pouvez tout à fait demander une délégation d’assurance. Cela consiste à choisir une assurance individuelle indépendante de la banque. Comparez donc la proposition d’assurance de prêt de la caisse d’épargne avec la concurrence avant de vous décider.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un message !

Votre prénom :

Votre message :