Assurance emprunteur : Explications et conseils

comparer-credit-immo

Quand l’idée de faire construire ou d’acheter une maison ou un appartement commence à murir, de nombreuses questions se posent, notamment sur le financement :

  • Vais-je obtenir un prêt immobiliers ?
  • Comment trouver le moins cher ?
  • Dois-je obligatoirement disposer d’un apport personnel ?
  • Quel est le montant des frais de notaire ?

Mais, à moins de ne pas en être à sa première acquisition, une autre source de dépense et non des moindres est occultée au départ, c’est l’assurance du prêt.

L’assurance emprunteur, c’est quoi ?

C’est une couverture de crédit. Elle rassure à la fois la banque qui prête ainsi que le ou les emprunteurs.

Elle assure le crédit contre les aléas de la vie :

  • Le décès : Si le (ou l’un des emprunteurs) décède, le capital restant à payer est remboursé à la banque par l’assureur (en fonction de la quotité choisie au départ)
  • L’invalidité : selon qu’elle est définitive ou pas, absolue ou partielle, une indemnisation sera mise en place. En fonction des cas elle pourra consister en une prise en charge des mensualités de remboursement du prêt pendant un certain temps, soit dans les cas les plus grave en un remboursement selon les mêmes modalités que pour le décès.
  • La perte d’emploi : C’est une garantie optionnelle qui prévoit une indemnité en cas de chômage.
  • La garantie ITT : Elle prévoit une indemnisation en cas d’incapacité temporaire de travail.

L’assurance emprunteur est elle obligatoire ?

Théoriquement elle est facultative car aucun texte légal ne le prévoit.  Mais chacun sait que les banques sont frileuses (elles aiment bien être couvertes). Par conséquent votre prêt immobilier ne sera pas débloqué si vous refusez de l’assurer. Mais il faut bien comprendre qu’elle ne rassure pas que le banquier, mais aussi les emprunteurs en effet un crédit immo se rembourse souvent sur 20 ou 25 ans, parfois 30 années. De nombreux problèmes peuvent survenir pendant ce temps (maladies graves, accidents, décès…) Et le conjoint survivant ou les ayants droits devraient faire face à un remboursement du crédit.

Quelle assurance de prêt doit-on choisir ? 

Les assurances de crédit immobilier sont depuis peu ouvertes à la concurrence, cela signifie que vous n’êtes plus forcé de souscrire l’assurance groupe de la banque qui accorde votre crédit. Vous pouvez fort bien opter pour une délégation d’assurance individuelle, c’est une couverture extérieure à l’établissement bancaire. Si vous choisissez cette solution, le conseiller bancaire ne pourra pas vous en empêcher. (il essayera peut être de vous en dissuader)

Qu’en pensons nous ?

Ce que nous pouvons vous dire c’est qu’il serait dommage de comparer plusieurs crédits immobiliers pour trouver le moins cher tout en souscrivant la première assurance venue. Car il faut savoir qu’il y a au moins autant à gagner en comparant les assurances emprunteur qu’en mettant en concurrence diverses offres de crédit. Et pour finir sachez que dans bien des cas, les assurances individuelles sont moins chères que les assurances groupes de banque.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un message !

Votre prénom :

Votre message :